Xavi, c’est oui ou bien c’est non ?

Après la désillusion vécue en Supercoupe d’Espagne face à l’Atlético de Madrid, les dirigeants du Barça semblent enfin prendre la mesure de la situation dans laquelle se trouve le club.

Celui qui pourrait en faire les frais, pour notre plus grand bonheur, c’est Ernesto Valverde, qui voit sa place menacée. Le Basque ne sera plus l’entraîneur du Barça la saison prochaine. Il pourrait même quitter le club dans les prochains jours.

Pour le remplacer, un nom a émergé ces derniers jours : Xavi.

Coup d'oeil dans le rétro

Xavi est un symbole du Barça, il est arrivé au club en 1991 à l’âge de 11 ans. Un club qu’il a quitté en 2015, après une victoire en Ligue des Champions. Entre temps, il en aura glané 3 autres, dont 2 avec la génération tiki-taka, l’une des meilleures si ce n’est la meilleure équipe de l’histoire du football.

Sa carrière est fantastique : en plus d’avoir été le métronome d’une équipe légendaire au palmarès incroyable, Xavi a remporté la Coupe du Monde en 2010, en étant un acteur majeur du premier sacre espagnol dans la compétition.

En 2015, Xavi a choisi comme beaucoup d’anciennes gloires de finir sa carrière dans un championnat moins réputé. Il choisit le championnat du Qatar et l’équipe d’Al-Sadd, où il joue 4 ans, avant d’en devenir l’entraîneur. 

Entraîner une équipe pour laquelle il a joué, une situation qui devrait peut-être se reproduire très vite pour l’ancien milieu de terrain du Barça. Lui, ne rêve en tout cas que de ça. 

S’il est devenu entraîneur, c’est sans aucun doute pour pouvoir entraîner le Barça un jour.

Lire aussi : Xavi une histoire barcelonaise en cliquant ici

Xavi entraîneur, ça donne quoi ?

Xavi est entraîneur depuis moins d’un an. Sa première saison n’est pas idyllique : son club d’Al-Sadd compte 21 points en championnat, 9 de moins que le leader Lekhwiya. Son équipe compte déjà 4 défaites en 11 matchs, un total élevé si l’on compare aux saisons précédentes.

Engagés en Coupe du Monde des Clubs, les hommes de Xavi sont parvenus jusqu’au 2ème tour. Ils se sont inclinés face au CF Monterrey, club mexicain, avant de subir une humiliation dans le match pour la 5ème place, face à l’Espérance sportive de Tunis. 

Les débuts de Xavi sur le banc ne sont pas encourageants dans les résultats mais le jeu proposé n’en reste pas moins alléchant.

Sur les traces de Guardiola et Zidane ?

Xavi qui prend les rênes du Barça sans expérience probante. Cela pourrait rappeler deux autres anciens joueurs devenus entraîneurs de leurs clubs : Pep Guardiola et Zinédine Zidane

Guardiola a été nommé entraîneur du Barça en 2008. Avant cela, il avait entraîné le Barça B pendant une saison. Le Barça B descendait alors en Tercera División. Guardiola avait fait remonter l’équipe en Segunda División B en terminant premier de 4ème division espagnole. 

Quant à Zidane, il était l’adjoint d’Ancelotti lors de la saison de la Décima, avant d’entraîner la Castilla un an et demi, avec des résultats mitigés : non-qualification aux barrages pour la montée en seconde division et une deuxième place en groupe de Segunda División B avant son départ. 

Xavi pourrait donc suivre les traces de Zidane et Guardiola, qui avaient chacun bien peu d’expérience avant de devenir les glorieux entraîneurs remportant une Ligue des Champions dès leur première saison sur le banc de leurs clubs de cœur respectifs. 

Surtout, l’Espagnol n’a pas vraiment le choix s’il compte progresser : revenir au Barça pour entraîner l’équipe première ou la B. C’est là qu’il pourra apprendre et développer ses idées en termes de jeu. Car des idées, Xavi en a. Fidèle à la philosophie de Cruyff, le natif de Terrassa, doit maintenant trouver la bonne formule pour les mettre en application.

Le bon moment ?

Le Barça se trouve aujourd’hui confronté à un choix cornélien :

  • Prendre Xavi, qui entraînera de toute façon le club un jour, avec le risque que son inexpérience conduise à un résultat décevant.
  • Attendre et laisser à l’ancien milieu de terrain le temps de prendre du galon jusqu’à la fin de saison et garder Ernesto Valverde

Pour Xavi se dresse aussi un dilemme : prendre les rênes du Barça dès maintenant et risquer de se compromettre ou tenter le coup pour marcher sur les traces de Pep Guardiola ?

D’autant plus que Xavi s’est déjà montré hostile à la direction de Bartomeu. Accepter le poste serait donc une façon de se détourner de Víctor Font, dont il soutient la candidature, au profit de Bartomeu & Co.

Cela dit, force est de constater que le Barça est à l’arrêt. Éliminé en Supercoupe d’Espagne, co-leader de Liga avec un Real Madrid qui monte en puissance, le Barça voit aussi le retour de la Coupe du Roi sous une nouvelle formule moins avantageuse pour lui et surtout la Ligue des Champions avec le spectre des remontadas vécues sous l’ère Valverde dans toutes les têtes. 

Ne pas tenter le coup reviendrait à garder Ernesto Valverde, déjà condamné à quitter le club en fin de saison, et se diriger vers une probable saison blanche.

Ne pas tenter le coup serait aussi synonyme d’une occasion manquée de voir un entraîneur comptant sur la Masia et les jeunes, dont le Barça ne manque pas, pour prendre la tête de l’équipe. 

Xavi a déjà déclaré sa flamme à Riqui Puig, par l’intermédiaire de Víctor Font avec une déclaration à ce propos l’été dernier.

"Je suis l'évolution de Riqui Puig depuis ses débuts. Si j'étais coach, Riqui serait déjà titulaire. Il a beaucoup de talent et une grande personnalité. Il est brave et ne se plaint jamais malgré tous les coups qu'il reçoit dû à sa corpulence qu'il doit améliorer. Il est très intelligent et joue facilement entre les lignes. Avec De Jong, Aleña et Arthur, pour moi, le Barça a l'avenir de son milieu de terrain entre les mains."

Xavi Hernandez

Nul doute que si notre ancien milieu de terrain venait à rejoindre le Barça dans les jours qui viennent, Puig et tous ceux que nous aimerions voir plus souvent jouer gagneraient des points. 

Rien que pour cela, nous sommes prêts à dire oui à Xavi.

0 Reviews

Write a Review

0 Partages

Stanio

Articles similaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduire »