Alavés-Barça, une main sur le titre

À une semaine de recevoir Liiverpool, le Barça pouvait se rapprocher à très grand pas du titre. En quittant le Pays Basque avec une victoire amplement méritée face au Deportivo Alavés, les Catalans ne sont plus qu’à trois points du titre. Ils pourraient être champions dès ce soir, depuis leur canapé en cas de faux pas de l’Atléti qui reçoit Valencia à 19 h 30 au Wanda Metropolitano.

Une composition remaniée

Ernesto Valverde a fait le choix de mettre au repos quatre cadres pour ce match. Messi, Jordi Alba ainsi que Clément Lenglet ont débuté le match depuis le banc tandis que Rakitic est resté à Barcelone. 

Umtiti et Dembélé sont de retour parmi les titulaires après plusieurs blessures. Sergi Roberto a substitué à Jordi Alba sur le côté gauche avant de repasser à droite, son côté préférentiel en seconde période. 

Vidal, Carles Aleña et Sergio Busquets ont débuté au milieu de terrain.

Arthur, Messi ainsi que Jordi Alba sont entrés au cours de la seconde période.

Un rideau de fer

Le technicien d’Alavés, Abelardo a aligné une équipe composée de cinq hommes en défense ainsi que quatre au milieu de terrain. Malgré cela, ils se sont retrouvés asphyxiés dès le début de la rencontre par un Barça qui pressait haut et qui faisait tourner le ballon. La possession de balle s’élève à 77 % pour le Barça et 23 % seulement pour les Basques sur ce match.

La Masia montre la voie

Carles Aleña, titulaire sur ce match, s’impose au fil des semaines dans l’effectif Blaugrana et semble même avoir gagné sa place parmi les remplaçants. Auteur d’un Partidazo, hier soir au stade de Mendizorroza, le natif de Mataró ouvre le score à la 54e minute de jeu d’une frappe pied gauche qui termine sa course dans le petit filet suite à une passe de Sergi Roberto. Une prestation XXL pour le jeune milieu offensif du Barça qui a été un élément clé du jeu barcelonais hier soir. 

"J’essaie d’aider l’équipe autant que possible, je me sens meilleur, plus en confiance à chaque nouveau match. Je suis heureux de mon but, mais le mérite revient à Sergi et Luis, il attire les défenseurs vers lui. C’est un crack, le meilleur 9 du monde."
Carles Aleña
Milieu Offensif

Le VAR offre le break

Scène étrange hier soir à Vitoria, trois minutes après le but de Aleña, l’arbitre demande aux arbitres vidéos de lui confirmer qu’Umtiti était bien hors-jeu sur un potentiel but. Alors que ce dernier était hors-jeu, les arbitres vidéos demandent à l’arbitre principal, Cordero Vega, d’aller consulter le VAR, sur une main qui aurait été commise par un défenseur d’Alavés. Après consultation de la vidéo suivie d’une incompréhension totale dans les tribunes, l’arbitre accorde un penalty logique aux Blaugranes. 

Le penalty est ensuite transformé par Luis Suarez qui trompe Fernando Pachecho. El Pistolero s’offre un 21e but en championnat cette saison. Il transforme également son huitième penalty toute compétition confondue.

Le Barça, reste sur une série de 22 journées sans défaite en Liga. (défaite 4 – 3 face au Bétis le 11 novembre.) Les hommes d’Ernesto Valverde repartent de Vitoria avec 3 points supplémentaire. 3 points, c’est également ce qui les séparent du titre. Cependant, si l’Atléti s’incline ce soir, les jeux seront faits et le Barça sera champion d’Espagne pour une huitième fois en 10 saisons.

Images : Mundo Deportivo

0 Partages

Ilan

https://www.blaugranesblog.com

Fondateur du site.

Articles similaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduire »