Une nuit magique

Le Barça recevait hier l’Atletico Madrid pour ce qui s’apparentait à la “finale” de LaLiga. Diego Simeone, entraîneur de l’Atleti, n’avait jamais remporté un seul match au Camp Nou. Une statistique de mauvais augure pour les “Colchoneros” qui devait remporter le match pour maintenir en vie leurs espoirs de titre qui leur aurait permit d’éviter une saison blanche. 

Un début engagé

Sous les yeux des 92 000 supporters présents au stade, les deux équipes se sont livrées une belle bataille à armes égales, dès le début de la rencontre. Les hommes de Diego Simeone n’avaient rien à perdre, au contraire, après un revers en Champions et une élimination en Copa del Rey, ce titre était le dernier espoir côté madrilène. (voir : https://blaugranesblog.com/2019/04/lavant-match-barcelona-atletico)

Les Barcelonais avaient tout intérêt a bouclé le championnat au plus vite pour se concentrer et aborder plus sereinement la Champions, véritable objectif des Blaugranes cette saison.

Le scénario qui se profilait d’un match engagé s’est confirmé dès le début de la partie. Jordi Alba trouva même le poteau suite à une somptueuse passe de Messi façon Xavi à la 13e minute de jeu.

Les rojiblancos ont vu rouge

Diego Costa, incertain plusieurs jours avant le match à finalement débuté sur le rectangle vert. Suite au carton jaune reçu par Thomas Partey à la 27e minute, le buteur rojiblano ne s’est pas empêché d’aller discuter avec l’arbitre Gil Manzano avant de recevoir à son tour un carton jaune pour protestation. Le brésilien de naissance, fou de rage, à alors copieusement insulté l’arbitre qui a aussitôt rangé le carton jaune dans sa poche pour sortir un rouge. L’Atleti allait alors passer plus de 70 minutes à dix contre onze sans Costa.

Schéma inespéré pour “Cholo” Simeone, obligé de faire sortir Arias pour rentrer Correa dès la 35e minute. Puis, à la 58e minute nouveau changement offensif puisque Morata est venu remplacer Filipe Luis. L’entraîneur madrilène a opté pour une tactique très offensive hier soir, au détriment de la défense en se reposant trop sur l’excellent match d’Oblak dans les cages.

Suarez montre la voie

Après une seconde période fermée, où les attaquants Blaugranes ont butté plusieurs fois sur le portier de l’Atleti Oblak. Luis Suarez libéra les siens d’une somptueuse frappe en dehors de la surface à la 85e minute. Il en a fallu de peu pour déclencher Lionel Messi qui quelques secondes après la remise en jeu, marqua son 33e but en Liga cette saison. Sous les yeux de Ole Gunnar Solskjær qui avait fait le déplacement à cinq jours du choc entre le Barça et Manchester United en Champions, les barcelonais ont fait une démonstration de force à domicile.

Match compliqué pour Griezmann

Les supporters n’ont pas oublié la décision du champion du monde français la saison passée, et l’on toujours en travers de la gorge. Pour son premier retour dans la capitale catalane après la diffusion de son documentaire, Griezmann a reçu un accueil hostile de la part du Camp Nou hier soir. Sifflé à chaque touche de balle et chanson à son encontre ont résonné hier soir dans les gradins.

Le titre au bout du pied

Le Barça compte maintenant onze points d’avance sur son dauphin. Les Blaugranes pourront se concentrer sur la Champions qui approche à grands pas étant donné le calendrier favorable jusqu’à la fin de la saison.

Images : La Vanguardia, Mundo Deportivo, AFP

0 Reviews

Write a Review

0 Partages

Ilan

https://www.blaugranesblog.com

Fondateur du site.

Articles similaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduire »