Ils n’ont rien appris…

Les joueurs célèbrent la qualification avec les supporters. Shaun Botterill / Getty

Un an après la débâcle de Rome, le Barça se fait humilier une nouvelle fois en Ligue des Champions. Les coéquipiers de Messi ont passé 90 minutes à se faire dominer par Liverpool… Sans Salah, sans Firmino, sans Keita, les Barcelonais n’avaient aucune chance de perdre. 

Autopsie d'une humiliation

Deux buts d’Origi et deux buts de Wijnaldum ont suffi aux Reds pour faire passer Barcelone du rêve au cauchemar. Valverde a aligné le même onze qu’au match aller où le Barça avait gagné 3-0. Le présumé 4-3-3 est devenu un 4-4-2 au fil de la rencontre, le brésilien Coutinho a rejoint le milieu de terrain. 

Liverpool a mis Barcelone en difficulté dès les premières secondes et Origi ouvre le score à la sixième minute de jeu. Les Catalans semblaient nerveux et craintifs au moment d’entrer sur la pelouse. Le Barça ne ressemblait pas au Barça Les Blaugranes ont perdu 76 ballons ! Le seul à la hauteur lors de ce match fut Arturo Vidal. Le Barça a été contraint de subir la pression des Reds. 

Valverde impardonable...

Premier en ligne de mire après cette défaite, Ernesto Valverde rentre dans l’histoire du football par la mauvaise porte… Deux éliminations spectaculaires en l’espace d’un an. Il disait avoir retenu la leçon reçue l’année dernière, visiblement, c’est tout le contraire.

Dépassé par les événements, le Basque sort Coutinho à la 60e pour faire rentrer Semedo alors que le Barça est mené 3-0 Sans commentaire. Arturo Vidal, seul Barcelonais qui avait conscience d’être sur un terrain de football est remplacé par Arthur… 4 minutes plus tard, le Barça encaisse un quatrième but synonyme d’élimination. C’est à ce moment que Valverde se contraint à faire un changement offensif. Rakitic cède sa place à Malcom à la 80e.

À aucun moment, les Catalans n’ont réagi. Rien n’y a fait, pas même les buts ni l’enjeu. Le temps s’écoula sans qu’une occasion claire permette aux Blaugranes de rêver d’une finale dont l’acquisition du ticket semblait déjà acquise six jours auparavant. Liverpool s’en ira donc à Madrid le 1 juin pour tenter de remporter une sixième Ligue des Champions. L’été s’annonce mouvementé du côté de Barcelone. Affaire à suivre…

"Nous étions conscients de la situation, mais sur le quatrième but, on aurait dit que nous étions des U19."
Luis Suarez
FC Barcelone

Ilan

https://www.blaugranesblog.com

Fondateur du site.

Articles similaires

3 Comments

  • […] Barça doit rapidement décider qui sera à la tête de l’effectif pour la saison prochaine. Le fiasco d’Anfield ne semblait pas avoir ébranlé la confiance du président envers le technicien basque, mais la […]

  • […] côté de la saison est montré, notamment la déception après la défaite contre Liverpool à Anfield qui a conduit à l’élimination du Barça de la Ligue des Champions aux […]

  • […] Jusqu’à une progressive période de déclin, depuis quelques années, et dont le point d’orgue fut l’ascenseur émotionnel de mai 2019 : alors que les supporters croyaient le Barça capable d’un nouveau triplé, ils ne récoltèrent que le traumatisme d’Anfield. […]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduire »