Le score infligé par le Barça au Betis est important mais juste. Ce n’est pas la première fois que les barcelonais étrillent les sévillans, mais cette fois-ci, les catalans envoient un message à leurs concurrents en Liga. Cinq buts à deux, c’est le reflet de ce match à sens unique.

Sans Messi, Sans Suarez

Les joueurs de Rubi avaient pourtant raison de viser la victoire. Le Barça, fortement diminué par de nombreuses blessures, dont celle de Messi, jouait pour la première fois depuis la défaite à Bilbao 1-0 la semaine dernière.

C’est alors avec une attaque complètement remaniée, composée de Rafinha, Griezmann et Carles Pérez que les hommes de Valverde ont affronté une équipe du Betis quasiment au grand complet.

Griezmann au top 

A la veille du match, l’entraîneur du Barça, Ernesto Valverde avait demandé en conférence de presse à ce qu’Antoine Griezmann « participe plus au jeu ». Le mâconnais lui a répondu de la plus belle des manières, sur le terrain.

Deux buts, une passe décisive, copie parfaite pour Griezmann qui a déjà conquis le Camp Nou. Après une bonne entame de match, entachée par le but de Nabil Fekir à la quinzième minute de jeu sur contre-attaque, l’attaquant français a remis l’équipe sur le droit chemin en égalisant avant la pause d’une sublime volée sur un centre de Sergi Roberto.

Au retour des vestiaires, Antoine Griezmann frappe encore plus fort avec un but venu d’un éclair de génie qui permet de donner l’avantage au Barça. Pour ne pas s’arrêter en si bon chemin, il offre une passe décisive pour son coéquipier Arturo Vidal. Griezmann a endossé le rôle de leader hier soir sur la pelouse.

Le coach n’a pas hésité à saluer sa performance en conférence de presse :

« Je dois reconnaître que ce dimanche était important pour Griezmann. Avec autant d’absences en attaque et s’agissant d’une recrue récente, tout le monde attendait beaucoup de lui. Le fait qu’il débute ici au Camp Nou en Liga et marque, cela va lui donner confiance. »

La Masia présente

Fait anecdotique, 7 joueurs issus de la Masia ont joué hier soir. (6 titulaires et 1 remplaçant) Les joueurs du centre de formation ont eu un rôle déterminant dans la victoire d’hier. Jordi Alba a inscrit un but, Busquets a fait un grand match, Rafinha aurait pu agrandir le score à plusieurs reprises et Sergi Roberto a distribué deux passes décisives.

Carles Pérez, joueur de l’équipe B a été titularisé et a inscrit un but tandis qu’Ansu Fati, Juvenil A, âgé de seulement 16 ans est entré dans le dernier quart d’heure et a montré de belles choses. Il est devenu le second plus jeune joueur de l’histoire du club à avoir joué avec l’équipe A. Le père d’Ansu n’a pas caché son émotion après la première entrée de son fils au Camp Nou : “Quand il m’a dit qu’il était convoqué avec les A, j’ai cru à une blague. Si je meurs aujourd’hui, ça n’a pas d’importance. Il a joué avec le Barça.”

La victoire d’hier peut sembler banale mais elle permet de véritablement lancer la saison après le faux pas du côté de San Mamés la semaine dernière. Elle donne également de la confiance au groupe qui est maintenant capable de gagner sans Messi, ce qui était rarement le cas la saison passée.

0 Reviews

Write a Review

0 Partages

Ilan

https://www.blaugranesblog.com

Fondateur du site.

Articles similaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduire »