Paulino Alcántara, des Philippines à Barcelone

Chaque dimanche du mois d’août, Blaugranes Blog vous propose un article sur un membre ou un joueur marquant du club. La série continue aujourd’hui avec l’histoire de Paulino Alcántara.

Juin 1917, Joan Gamper décide de reprendre le club en main une nouvelle fois suite à la demande des membres du club. Le Barça est au plus mal, ses rivaux du FC Espanya et du RCD Espanyol ont largement devancé le club du Camp de la Industria en championnat de Catalogne et en Copa del Rey.

Au niveau national ce sont les Castillans du Madrid Football Club et les Basques de l’Athletic Club qui dominent les débats. Les barcelonais sont dos au mur et cherchent au plus vite à revenir dans la compétition.

Lors de son retour au club, Gamper prend la décision de faire revenir à Barcelone le prodige philippin Paulino Alcántara. L’attaquant originaire de Iloílo doté d’une puissante frappe et d’une excellente technique était déjà passé par le FC Barcelone lors de sa jeunesse.

L'enfance d'un prodige

Né le 7 octobre 1896 sur l’île philippine d’Iloilo, il découvre le football dans la rue en jouant avec son frère Fernando et ses voisins. Passionné par ce sport, le jeune Paulino montre très rapidement certaines aptitudes footballistique hors du commun.

En 1898, la situation politique aux Philippines devient instable. Le jeune Alcántara n’a alors que deux ans. Colonie espagnole, l’archipel philippin passe sous la tutelle des Etats-Unis suite à la guerre hispano-américaine. 

L’année suivante, le gouvernement philippin déclare la guerre aux Etats-Unis d’Amérique. Ne se sentant plus en sécurité, la famille Alcántara prend la décision de quitter les Philippines pour prendre la direction de Barcelone.

Un talent précoce

Quelques années plus tard, le jeu Paulino âgé de douze ans intègre le Barça où il commence déjà à faire parler de lui par son talent. Il inscrit un quadruplé pour son premier match en équipe C, puis il continue à progresser à un rythme extraordinaire. 

Sa précocité est telle que dès l’année suivante, en 1912, alors âgé de quinze ans, quatre mois et dix-huit jours, Paulino est appelé pour la première fois avec l’équipe première du Barça pour un match de Championnat de Catalogne face au Català SC. Le Barça écrase son adversaire du jour par 9 à 0, et Alcántara inscrit à cette occasion un triplé faisant de lui le plus jeune buteur de l’histoire du club (record toujours en cours).

En 1913, le club réalise le premier triplé de son histoire et Alcántara devient rapidement le symbole de l’équipe. Après le sacre du club en championnat de Catalogne, en coupe des Pyrénées et en Copa del Rey, Joan Gamper président et fondateur du club prend la décision de quitter ses fonctions pour se consacrer aux affaires. Ce départ aura de lourdes conséquences sur l’équipe qui va rapidement décliner. La valeur du joueur va baisser et l’équipe se voit reléguée au rang “d’équipe moyenne.”

Retour au pays

Fin 1916, toute la famille Alcántara prend le bateau pour Manille où la situation politique s’est nettement améliorée. Tout en continuant ses études de médecine, Paulino est recruté par l’équipe des Bohemians de Manille, où il s’impose rapidement et devient une star locale.

Du côté de la Catalogne, la situation est nettement plus compliquée. Le club échoue une nouvelle fois en championnat de Catalogne et force Joan Gamper à revenir au club.

Une des premières décisions de Gamper fût de contacter Paulino alors à l’autre bout du monde pour le convaincre de rejoindre le Barça. La proposition intéresse le joueur mais son père refuse de le voir partir. Cette même année 1917, Paulino contracte la malaria (maladie qui peut être mortelle, due à des parasites.) Le joueur refuse alors de se soigner tant que son père ne le laisse pas rejoindre les rangs du FC Barcelone. Ce dernier céda sous la pression de son fils.

Nouveau départ

Alcántara retrouve Barcelone le 12 mai 1918, le Barça de son côté sort d’une nouvelle saison blanche. Gamper reprend les choses en main et impose des règles aux joueurs du club. Le club se structure et embauche également son premier entraîneur : Jack Greenwell. (La fonction était auparavant occupée par la direction et le capitaine.)

En parlant de capitaine, c’est Paulino qui récupère le brassard. Le Barça s’offre un nouveau visage avec le retour de Gamper et Alcántara. Dès le début de la saison 1918, Greenwell se permet certaines fantaisies comme aligner Paulino en défense…

Le club encaisse un lourd 4-1 face à l’Espanyol lors du derby de Barcelone. Les abonnées menacent de ne pas payer leurs abonnements si Paulino ne retrouvait pas son poste en attaque. L’entraîneur arrête donc ses folies, Alcántara retrouve l’attaque et le succès revint immédiatement. Suite aux changements du technicien, le Barça s’incline en finale de Copa del Rey mais reste invaincu en championnat de Catalogne.

Outre le succès sur le rectangle vert, le club rencontre aussi du succès dans les affaires et redevient attractif. Le Barça recrute Samitier, lieutenant de Alcántara en attaque et Riacardo Zamora dans les cages.

Rouleau compresseur

Le Barça nouvelle version devient le cador au niveau régional et national. Le Barça remporte le championnat de Catalogne sans aucune défaite et la Copa del Rey 2-0 en finale face à l’Athletic Club. Entre 1920 et 1926, le club remporte 4 Copas et 6 championnats catalans. Le nombre de socios explose passant de 3 000 à 11 000. En 1922,  lors d’un match France-Espagne à Bordeaux, il marque un but d’un tir si puissant que le ballon transperce les filets et finit sa course dans la tête d’un agent des forces de l’ordre qui mettra plusieurs longues minutes à récupérer.

Paulino met un terme à sa carrière de joueur à l’issu de la saison 1926/27 sur un titre de champion de Catalogne. Il reviendra dans la direction du club entre 1931 et 1934 suite au suicide de Joan Gamper. Après le football, il devient médecin jusqu’à la fin de sa vie. Il décède à Barcelone en février 1964 à l’âge de 67 ans. Au cours de sa carrière Paulino Alcántara a inscrit 357 buts en 357 matchs. 

Clique ici pour lire premier article de la série consacré à l’histoire de Joan Gamper.

0 Reviews

Write a Review

0 Partages

Ilan

https://www.blaugranesblog.com

Fondateur du site.

Articles similaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduire »